Rapport annuel

Editorial

Rapport annuel

En 2019, le Fonds de dotation a maintenu son engagement d’œuvrer dans des proportions équilibrées sur ses 4 piliers d’action : la santé, l’éducation, l’environnement et la culture et sur ses 2 territoires cible : Marseille et l’Afrique.

Dans un contexte de questionnement en France sur la pertinence du mécénat et son financement, nous avons concentré nos soutiens sur un nombre plus limité de partenaires en recherchant l’impact des actions et un meilleur suivi des projets.

Nous sommes plus que jamais persuadés de l’efficience de ces dispositifs de philanthropie tout particulièrement lorsque nous les voyons se déployer sous nos yeux à Marseille. Programmes d’éducation de jeunes migrants, dispositifs d’insertion ou de médiation culturelle de jeunes des quartiers prioritaires, le travail des associations sur le terrain est extraordinairement bien ciblé.

Dans les pays africains, nous soutenons des programmes importants  autour de l’éducation et de la santé : par exemple en RDC, via la Fondation Raoul Follereau, 2.000 enfants en provenance de zones de conflits pris en charge ou au Ghana 800 enfants de zones rurales aidés dans l’apprentissage de la lecture par la Fondation Oye.

En 2019, l’intérêt pour les échanges entre l’Afrique et Marseille s’est également confirmé. Sur des sujets de recherche médicale par exemple, nous soutenons l’IHU Méditerranée Infection, pôle d’excellence de lutte contre les maladies tropicales infectieuses. Les échanges culturels croisés ont également montré tout leur intérêt et leur richesse. Des artistes africains (Cameroun, Ethiopie) ont été reçus en résidence à Marseille et des artistes marseillais accueillis dans des pays africains via l’association Versant Sud ou la Friche le Belle de Mai.

Marie-Pierre FABRE, Présidente